Master Politiques Patrimoniales, développement culturel et territoires

  • Master
  • BAC +5
  • Faculté Lettres, Langues, Sciences Humaines & Sociales
  • Lorient
  • Histoire, Civilisations, Patrimoine
  • Politiques Patrimoniales, développement culturel et territoires

Présentation

Objectifs

La formation menée à l'Université est basée sur :
* des cours théoriques (Patrimoines - Identités des territoires - Diagnostic territorial...), pour un tiers ;
* des modules de pré-professionalisation (Communication - Marketing culturel - Médiations...), pour un tiers ;
* une pratique d'atelier de projet, au sein même d'une structure de développement culturel et patrimonial, pour un tiers.

L'ensemble du programme et du suivi pédagogique est assuré par des enseignants-chercheurs et par des professionnels reconnus.

À l'issue de cette formation, l'étudiant suit un stage de longue durée (12 semaines en Master 1, soldées par un « rapport de stage » ; 20 semaines en Master 2, soldées par un « mémoire professionnel »), en France ou à l'étranger.

Savoir-faire et compétences

* Un bon socle de culture générale embrassant l'histoire, l'histoire de l'art, les concepts et les évolutions des notions patrimoniales, afin de pouvoir aborder la variété des richesses patrimoniales et culturelles d'un territoire.
* Capacité de définition et de mise en perspective du patrimoine local à partir de la recherche fondamentale.
* Analyse de l'existant et son rattachement à une problématique universelle.
* Une bonne connaissance des milieux professionnels de la culture, du patrimoine et du tourisme, de leur environnement juridique et administratif, des processus décisionnels, du système des aides et des financements.
* La connaissance des méthodes de conception, d'organisation et de promotion des manifestations à caractère culturel.
* La connaissance des méthodes de présentation des monuments et des oeuvres dans le cadre d'expositions, de politiques muséographiques, de visites guidées et d'activitées de médiation.
* La maîtrise des outils nécessaires à la pratique de ces métiers (langues, informatique, outils de communication et de prospection, connaissance des publics et des méthodes d'animation).

Contenu de la formation

La formation comprend :
* des cours magistraux et conférences ;
* des travaux dirigés et pratiques (exposés, études de cas) ;
* des ateliers de projet et des travaux personnels (rapports, mémoires) et des stages en milieu professionnel.

Plus de la moitié des enseignements sont délivrés par des professionnels.

Le Master 1 comprend 506 h. d'enseignement ; le Master 2 comprend 378 h. d'enseignement.

Formation en présentiel
Expérience en milieu professionnel intégrée à la formation

Stages

Stage de 8 semaines en Master 1

Stage de 18 semaines en Master 2

Modalités de formation

  • Formation continue diplômante
  • Formation initiale

Admission

Condition d'accès

 

Avec la loi n° 2016-1828 du 23 décembre 2016, le master est désormais un cursus de 4 semestres, sans sélection intermédiaire conduisant au diplôme national de master. La loi introduit un recrutement des étudiants à l'entrée en master (sur dossier ou concours),avec une poursuite d'étude en master garantie pour tout titulaire du diplôme national de licence.

 

 Capacité d'accueil

Date d'ouverture

 Date de clôture

25

10/02

15/05

 

La première année est ouverte aux étudiants titulaires d’une Licence  mention « Histoire » ou « Histoire de l’art » ou « sociologie » ou « géographie ». Les candidatures d'étudiants titulaires d'une licence d'une discipline autre que celles mentionnées ci-avant pourront être examinées par le comité de recrutement en fonction des places disponibles.
Modalités d’examen des candidatures :
Le recrutement en M1 repose sur l’étude du dossier du.de la candidat.e et d’un entretien éventuel.


Les candidatures sont examinées à partir des critères suivants :

  • Résultats universitaires : résultats d'ensemble et résultats obtenus dans les disciplines fondamentales du master
  • Motivation personnelle : connaissance de la formation, cohérence du choix par rapport au parcours de licence et aux expériences du.de la candidat.e
  • Intérêt et pertinence des expériences, même bénévoles, dans les domaines professionnels de la formation
  • Projet professionnel : adéquation du projet avec le contenu de la formation, pertinence et faisabilité du projet


La validation des acquis professionnels (VAP 85) et de l’expérience (VAE) permet également l’ouverture de la formation aux personnes issues du milieu professionnel.


Pour candidater, vous devez déposer un dossier dématérialisé sur la plateforme e-candidature.
Le comité de recrutement est composé de Emmanuelle Bouzillé, Jean-Michel Le Boulanger et Danièle Brochu.


Le dossier de candidature est constitué des pièces ci-après énoncées :

  • Un dossier détaillé du cursus suivi par le candidat permettant notamment d’apprécier les objectifs et compétences visées par la formation antérieure
  • Les diplômes, certificats, relevés de notes permettant d’apprécier la nature et le niveau des études suivies
  • Une lettre de motivation exposant le projet professionnel
  • Un curriculum vitae
  • Une photo d’identité
  • La copie de la carte nationale d’identité
  • Les attestations de stage ou d’emploi le cas échéant
  • La liste des autres candidatures, classées, intégrant le Master Métiers du Patrimoine

Débouchés et métiers visés

Métiers visés

La combinaison des compétences acquises doit permettre :
* d'exercer les fonctions d'animateur du patrimoine, chargé de concevoir et coordonner les actions de valorisation et de médiation du patrimoine d'une collectivité ;
* d'assister ou diriger le service culturel ou touristique d'une collectivité territoriale ;
* de gérer l'organisation, la communication, la promotion d'un site ou d'un évènement à dimension patrimoniale ou culturelle (musée ou éco-musée ; association culturelle patrimoniale ; circuit culturel ou touristique) ;
* d'établir le diagnostic des richesses patrimoniales d'un territoire ;
* d'assurer des fonctions de conseil et d'expertise en protection et valorisation du patrimoine dans les services techniques ou d'urbanisme d'une collectivité territoriale.
* d'assurer les fonctions de guide conférencier.