Master Droit public - Juriste conseil de l'action publique

  • Master
  • BAC +5
  • Faculté Droit, Économie & Gestion
  • Vannes
  • Droit
  • Droit public - Juriste conseil de l'action publique
  • Durée : 2 année(s)

Présentation

Objectifs

Compétences visées (Savoir-faire et compétences disciplinaires, préprofessionnelles, transversales et linguistiques) :

  • Traiter une question de droit privé ou public en maîtrisant les techniques de qualification juridique et en situant les solutions de droit dans leur environnement social et économique
  • Construire une argumentation juridique en maîtrisant les techniques argumentatives et les procédés d'interprétation juridique
  • Analyser et tirer des enseignements des décisions de justice, des lois et des règlements
  • Proposer des solutions en cas de litige
  • Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
  • Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
  • Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l'avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d'études, comme base d'une pensée originale
  • Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l'interface de plusieurs domaines
  • Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
  • Apporter des contributions novatrices dans le cadre d'échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d'une demande ou d'une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
  • Gérer des contextes professionnels ou d'études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
  • Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d'équipe, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
  • Analyser ses actions en situation professionnelle, s'autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
  • Respecter les principes d'éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale

Savoir-faire et compétences

Les étudiants du master 1 et master 2 Droit public - Juriste conseil de l'action publique ont acquis les compétences suivantes :

  • Compétences organisationnelles : travailler en autonomie, en responsabilité et en temps limité (respect des délais) ; savoir rechercher et traiter l’information (textes juridiques, jurisprudence…) ; gérer et conduire un projet.
  • Compétences relationnelles : communiquer avec clarté et précision dans un langage adapté (écrit et oral) ; maîtriser l’anglais technique et juridique ; savoir travailler en équipe autour d’un projet auquel on a su s’intégrer.
  • Compétences scientifiques et techniques : sens de l’abstraction, attitude de rigueur et logique juridique ; aptitude à imaginer et à créer des stratégies de défense juridique ; esprit d’analyse de situations complexes, approche interdisciplinaire ; maîtrise de l’outil informatique.

Contenu de la formation

Cette formation juridique de haut niveau poursuit un objectif de consolidation des acquis et de spécialisation des étudiants. Elle s’inscrit dans une perspective à la fois théorique, par la transmission de savoirs structurants indispensables aux juristes et professionnalisante, visant à rendre rapidement opérationnels les étudiants diplômés.

 

La finalité professionnalisante de la formation par l'ouverture du master 2 à l'apprentissage. Hors apprentissage, cette finalité professionnalisante est assurée par la réalisation, au second semestre, d’un stage obligatoire de 8 à 10 semaines en master 1 et de 13 à 20 semaines en master 2.
Dans ce même but, au cours du premier semestre du master 1 et du master 2, les étudiants non-apprentis réalisent, au choix, un stage facultatif de 5 semaines, un projet tuteuré ou un mémoire de recherche. Au travers de ces exercices, il s’agit de développer le sens de l’autonomie des étudiants en leur permettant d’être confrontés à une pratique ou à un travail de recherche qui vient compléter les acquis universitaires

 

Méthodes pédagogiques utilisées

Les enseignements sont proposés dans le cadre d'unité d'enseignements qui distinguent des matières fondamentales destinées à approfondir les connaissances acquises et des matières techniques destinées à l'acquisition de compétences opérationnelles. Dans les matières fondamentales, les cours magistraux s'accompagnent de travaux dirigés structurés autour d'exercices qui permettent de préparer, d'un point de vue méthodologique, aux différents concours de la fonction publique. Les travaux dirigés sont également l'occasion de mettre les étudiants en situation pratique afin de les préparer directement à leur future vie professionnelle.
Dans cette même optique de préparation à la vie professionnelle, s'ajoutent aux enseignements des exercices professionnels. Les projets tuteurés - événementiel et accompagnement d'institutions publiques - ont vocation à mettre les étudiants en situation professionnelle sous l'encadrement d'un tuteur universitaire. Les stages constituent aussi un bon moyen pour les étudiants de se familiariser avec la vie professionnelle et d'y acquérir les compétences opérationnelles attendues. En plus du stage obligatoire, d'une durée de huit à dix semaines au second semestre, il est offert aux étudiants la possibilité de réaliser un stage de cette même durée durant le premier semestre, toujours sous l'encadrement d'un tuteur universitaire. Enfin, l'ensemble de ces exercices donne lieu à la rédaction d'un rapport ou mémoire qui permet, en plus du mémoire de recherche, de développer une rigueur rédactionnelle attendue dans le monde professionnel.
L'alternance pratiquée dans la formation du Master 2 JCAP permet de mettre en pratique sur le lieu d'apprentissage les connaissances acquises au cours de la formation.

Contrôle des connaissances

Modalités d'évaluation

La formation permet l'obtention d'un diplôme d'Etat inscrit au RNCP sous réserve de satisfaire aux modalités d'évaluation des connaissances et compétences en contrôle continu et/ou examen terminal.

Stages

Stages ou apprentissage

  • En master 1, l'étudiant peut cumuler un stage facultatif de 5 semaines (au premier semestre) et un stage obligatoire de 8 à 10 semaines (au seconde semestre).
  • En master 2, l'étudiant peut cumuler un stage facultatif de 5 semaines (au premier semestre) et un stage obligatoire de 13 à 20 semaines (au seconde semestre).
  • En master 2, l'étudiant peut être en apprentissage de septembre à juin.
  • Le calendrier est commun à l'ensemble de la promotion du master 2, alternant semaines à l'université et semaines hors université (en lieu d'apprentissage ou de stage, ou consacrées au travail sur le mémoire de recherche ou le projet tuteuré).

Modalités de formation

  • Formation continue diplômante
  • Formation initiale

Admission

Condition d'accès

L’admission est prononcée par le Doyen de l’établissement sur proposition d’une commission après examen du dossier de candidature éventuellement complété par des auditions.

 

Vous devez vous connecter via les liens suivants :

 

 

  • Capacité d’accueil : 25
  • Vous retrouverez les dates de candidature à la formation en cliquant sur le lien "Candidater" ou "S'incrire"

Pré-requis nécessaires

Des solides connaissances en droit public interne et supranational sont exigées. Une attention particulière sera accordée aux notes obtenues notamment en droit constitutionnel, droit administratif et contentieux. Outre ces critères académiques, la candidature est appréciée au regard de la qualité de l’expression écrite et de la cohérence de la formation et du projet professionnel. Néanmoins, nous sommes susceptibles d’accueillir également des étudiants, issus d'autres spécialités, qui souhaitent compléter leur formation initiale sous condition d'avoir un projet professionnel défini et justifiant cette orientation.

International

Semestre à l'étranger

Possibilité d’effectuer un semestre ou une année d’études à l’étranger dans une université partenaire.

Poursuite d'études

Poursuite d'études

Possibilité de poursuite en doctorat

Passerelles et réorientation

Pour tout projet de réorientation, contactez le Service d'Orientation.

Débouchés et métiers visés

Métiers visés

Les principaux débouchés professionnels des étudiants diplômés du master 2 sont :

  • Juriste au sein des services administratifs (concours de la fonction publique ou recrutement contractuel) généraliste ou spécialisé dans un ou plusieurs domaines (urbanisme, marchés publics, environnement, finances publiques,…). Ce professionnel travaille dans :
    • Les services juridiques et administratifs d’une collectivité territoriale,
    • Les services juridiques et administratifs d’une administration d’État,
    • Les établissements publics, les sociétés d’économie mixte, les associations;
  • Juriste au sein des entreprises partenaires des diverses politiques publiques;
  • Avocat spécialisé en droit public (sous réserve de l’obtention du CAPA).