Master Contrôle de Gestion Audit Organisationnel

  • Master
  • BAC +5
  • Faculté Droit, Économie & Gestion
  • Vannes
  • Économie Gestion
  • Contrôle de Gestion Audit Organisationnel
  • Durée : 2 année(s)

Présentation

Objectifs

Formation ouverte depuis plus de 20 ans dans le cadre de l’Institut Universitaire Professionnalisé (IUP), le Master « Contrôle de Gestion et Audit Organisationnel » Parcours systèmes d’informations a pour objectif de mener les étudiants à l’insertion professionnelle dans les domaines du contrôle de gestion, de l’audit, du conseil en organisation et systèmes d’information et de la finance. L’audit organisationnel concerne l’audit de l’ensemble des fonctions de l’entreprise (achat, vente, logistique, système d’information, RH…). Il s’agit de repérer des dysfonctionnements et de proposer des améliorations. Il se distingue donc de l’audit comptable légal lié aux missions de commissariat aux comptes, et donc au master Comptabilité Contrôle Audit (CCA).

L’ensemble de ces métiers exigent des connaissances techniques pointues en gestion (management des risques, contrôle de gestion et gestion de trésorerie), en systèmes d’information (ERP, informatique décisionnelle…) mais également des compétences managériales (collaboration active avec toutes les fonctions de l’organisation, présentation des résultats, animation d’équipe, gestion du changement…).

Savoir-faire et compétences

Le diplômé sera capable de :

  • Collecter et traiter des informations comptables et financières
  • Élaborer des outils nécessaires au suivi des résultats (budgets, reporting, tableaux de bord) et faciliter leur appropriation (formation des utilisateurs)
  • Réaliser des études prospectives de résultat auprès des instances dirigeantes et conseiller les opérationnels à partir de l'analyse de tableaux d'indicateurs
  • Mener des audits opérationnels (risk management) et être force de proposition
  • Diagnostiquer les besoins de l’entreprise et proposer des solutions de réorganisation (en termes de ressources, de systèmes d’information, d’outils, d’organisation…)
  • S'assurer de la cohérence entre la stratégie adoptée et les moyens mis en œuvre
  • Mettre en place et contrôler de nouveaux systèmes d’information ou de nouvelles applications informatiques de gestion

Il peut aussi participer à la définition des objectifs d’une organisation, accompagner le client dans la définition de ses besoins/problèmes et participer à la formation du personnel de l’entreprise.

  • Le Master CGAO de l’Université de Bretagne Sud est adhérent à l'Association Nationale des Master CGAO, garante de la visibilité et de la qualité de la formation.

Contenu de la formation

Ce Master est organisé en deux années.

  • La première année permet aux étudiants d’acquérir des bases solides dans les domaines de la comptabilité, de la finance, de la fiscalité, du contrôle de gestion et de l’informatique de gestion. Cette année est commune avec le Master CCA Comptabilité Contrôle Audit permettant d’acquérir des connaissances et savoir-faire en gestion très appréciés des entreprises. Un stage de 3 mois clôture cette première année et permet aux étudiants de mettre en pratique les savoirs et compétences acquis.
  • La seconde année est davantage axée sur la professionnalisation, avec une orientation vers les métiers du contrôle de gestion, de l’audit, du conseil en systèmes d’informations, en organisation .... Un stage de fin d’année de 4 à 6 mois permet de proposer à nos étudiants une véritable insertion professionnelle. Une offre de formation en alternance sera proposée à partie de la rentrée 2022.

 

Méthodes pédagogiques utilisées

Les enseignements sont proposés dans le cadre d'unités d'enseignements. Ils sont réalisés sous la forme de cours magistraux (CM) et de travaux dirigés (TD) (groupes de max 32 étudiants). Des conférences métiers animées par des professionnels complètent notre offre de formation dans le cadre de partenariats avec le monde professionnel (DFCG, IFACI…).

Notre collaboration est permanente avec le milieu professionnel grâce à

  • Une pédagogie active basée sur des projets (création d’entreprise, mise en place d’outils de gestion dans les PME…), des stages, des travaux de groupe, des études de cas
  • Des enseignements (CM et TD) dispensés par des professionnels (40 %), contrôleurs de gestion, auditeurs, consultants en SI, mais aussi des enseignants et des enseignants chercheurs (60%)
  • Des partenariats institutionnels solides
  • Un suivi individualisé et personnalisé des étudiants grâce à des groupes de taille réduite et à la disponibilité des enseignants.

Formation en alternance possible en Master 2 à compter de septembre 2022.


Contrôle des connaissances

La formation permet l’obtention d’un diplôme d’Etat inscrit au RNCP sous réserve de satisfaire aux modalités d’évaluation des connaissances et compétences en contrôle continu et examen terminal. Le volet professionnel sera évalué par un rapport écrit et une soutenance devant un jury.

Modalités de formation

  • Formation continue diplômante
  • Formation initiale
  • Formation en alternance

Etablissement(s) partenaire(s)

  • Partenariat avec l'Institut Français des Auditeurs et Contrôleurs Internes (IFACI) : Les étudiants du Master peuvent passer, pendant leur cursus, une certification professionnelle de l'IFACI leur permettant d'attester de leurs compétences. Ils bénéficient des ressources de la plateforme de l’IFACI et l’accès aux offres de stages et d’emplois. Des conférences sont également organisées dans l’année et certains enseignements sont assurés par des professionnels membres de l’IFACI. Les étudiants peuvent participer au prix du meilleur mémoire sur les thèmes de la gouvernance, la gestion des risques, le contrôle et l’audit internes.
  • Partenariats avec la DFCG : association des Directeurs financiers et des contrôleurs de gestion permettant aux étudiants de profiter de l’expertise et du réseau DFCG à travers des conférences, des partages d’offres d’emplois et de stages et la participation des étudiants au prix du meilleur mémoire en contrôle de gestion.
  • Partenariat avec la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CRCC) et le Conseil Régional de l’Ordre des Experts Comptables (CROEC). Ces conventions de partenariat donnent lieu à l'organisation de conférences, d’interventions de professionnels dans certains enseignements ou de stage dating.

 

 

Les atouts de la formation reposent également sur le partenariat depuis de longues années de l’UBS avec le leader mondial du progiciel de gestion SAP, atout important pour un CV.

La formation en seconde année de master se déroule sur la toute dernière version du progiciel SAP S/4HANA pour que les étudiants puissent accompagner les migrations actuelles des grands groupes sur cette version.

 La signature du programme University Alliance permet aux étudiants de bénéficier d’un accès illimité sur chaque poste de travail et pour toute l’année aux ressources de SAP à travers une plateforme d’enseignement. Il permet pour ceux qui le souhaitent d’aller vers la certification.

 

Le stage intervient en fin de cursus à partir de mars :

  • 3 à 5 mois en Master 1. Il permet à l’étudiant de mettre en application les savoirs acquis au cours de la première année de master et de mieux connaître les métiers auxquels il se prépare
  • 4 à 6 mois en Master 2 qui constitue un véritable tremplin vers l’emploi car pour beaucoup, ce stage correspond à une pré-embauche

Admission

Condition d'accès

La formation accueille un maximum de 32 étudiants par année.

La première année de master est accessible aux étudiants venant d’une Licence économie-gestion parcours « Comptabilité-Finance », d’une Licence CCA, du DCG, de toute autre formation de niveau Bac + 3 jugée équivalente, et plus exceptionnellement de licences professionnelles d’excellents niveaux en comptabilité/ contrôle de gestion.

L’admission en première année se fait sur dossier et sur entretien de motivation auprès d’un jury d’enseignants.

La deuxième année est ouverte aux étudiants ayant validé la première année du Master CGAO de l’Institut de Management de l’Université Bretagne Sud et en fonction des places disponibles en seconde année pour des étudiants titulaires d’un master 1ère année (en priorité CGAO mais aussi CCA) d’une autre université ou d’un diplôme bac+4 (maîtrise en gestion, MSG, MSTCF, maîtrise de sciences économiques), d’un diplôme d’IEP, du DSCG, d’un diplôme d’école supérieure de commerce. L’admission se fait sur dossier et sur entretien de motivation

La validation des acquis professionnels et de l’expérience permet également l’ouverture de la formation aux personnes issues du milieu professionnel.

Avec la loi n° 2016-1828 du 23 décembre 2016, le master est désormais un cursus de 4 semestres, sans sélection intermédiaire conduisant au diplôme national de master. La loi introduit un recrutement des étudiants à l'entrée en master (sur dossier ou concours), avec une poursuite d'étude en master garantie pour tout titulaire du diplôme national de licence.

 

Les frais de scolarité se composent des droits d’inscription universitaire fixés par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et de l’innovation soit 243 euros en master (tarif 2020-2021) + Contribution Vie Etudiante et de Campus (92 euros).

 

Pour les étudiants extra communautaires, se référer au site web.

Pour candidater.

 

International

Poursuite d'études à l'étranger

  • Même si nous bénéficions de conditions de travail idéales sur Vannes, dans un campus universitaire récent et agréable, à taille humaine, au bord du Golfe du Morbihan, et non loin des plages de l’océan, il est possible de réaliser une année ou un semestre à l’étranger.
  • Accord de double diplôme avec l’Université Canadienne de Moncton (réalisation de l’année de M2 au Canada) ou l’Université espagnole de Jaen.
  • Possibilité d’effectuer un semestre ou une année d’études à l’étranger dans une université partenaire (Allemagne, Irlande, Lituanie, Portugal, Grèce, Espagne, République Tchèque…). Ce souhait devra être exprimé le plus tôt possible par les étudiants intéressés. Idéalement, ce semestre ou cette année à l’étranger s’effectuera en Master 1 et nécessite une préparation du dossier en Licence 3 pour les étudiants déjà à l’UBS ou à l’inscription pour les nouveaux entrants.

Semestre à l'étranger

Possibilité d’effectuer un semestre ou une année d’études à l’étranger dans une université partenaire.

Débouchés et métiers visés

Insertion professionnelle

Dispensée depuis plus de 20 ans par une équipe pédagogique stable et active, le suivi individuel des étudiants permet, quand ceux-ci sont entrés sur le marché du travail, de s’appuyer sur des relations fortes avec le réseau des anciens étudiants.

  • Les anciens étudiants participent activement à la dynamique de la formation en partageant leurs offres de stages et d’emplois mais également en intervenant régulièrement sur des thématiques spécifiques (contrôle de gestion à l’hôpital par exemple) ou en venant expliquer le contenu de leur métier (consultant fonctionnel par exemple).
  • Les résultats sont excellents en insertion professionnelle :
    • Les enquêtes réalisées par le Ministère de l’enseignement supérieur classe les formations de Master en Gestion de l’UBS dans les meilleures universités françaises pour l’insertion professionnelle (classée 1 en 2016, 2017, 2ème en 2018 dernière étude en date).
    • 98% des diplômés du Master CGAO ont trouvé un emploi 18 mois après l’obtention de leur diplôme et un salaire annuel brut médian de 31 200 euros. Chaque année, plus de la moitié des étudiants ont signé un contrat de travail avant la fin de leur stage de fin d’études.

Métiers visés

Les principaux débouchés professionnels auxquels le diplômé peut prétendre à l’issue de la formation sont :

  • Contrôleur de gestion fonctionnel ou opérationnel en entreprises mais aussi dans les organisations publiques ou sans but lucratif
  • Chef de projet dans la mise en place d’un système de gestion intégrée
  • Consultant fonctionnel en système d’information (chef de projet, directeur de mission…)
  • Consultant en organisation
  • Consultant fonctionnel de progiciel
  • Auditeur interne ou externe
  • Responsable des services comptables et financiers
  • Conseiller en gestion d’entreprise
  • Analyste financier
  • Enseignant / enseignant chercheur (sur concours ou après une thèse)
  • Poste dans le secteur public (collectivités locales, hôpitaux, administration fiscale…), postes contractuels ou sur concours