Master Comptabilité Contrôle Audit

  • Master
  • BAC +5
  • Faculté Droit, Économie & Gestion
  • Vannes
  • Économie Gestion
  • Comptabilité Contrôle Audit

Présentation

Objectifs

Le master « Comptabilité-Contrôle-Audit » (CCA) est une formation de haut niveau, dont l’objectif est de former des professionnels de la comptabilité, de l’audit, de la finance, du contrôle de gestion et du conseil en entreprise. Il constitue la voie d'accès universitaire à l'expertise comptable et au commissariat aux comptes. Il confère à ses titulaires, sur la base d’un arrêté ministériel, la dispense de cinq des sept unités d’enseignement du Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG), diplôme indispensable pour devenir expert-comptable.

Le master « Comptabilité-Contrôle-Audit » (CCA) est une formation de haut niveau, dont l’objectif est de former des professionnels de la comptabilité, de l’audit, de la finance, du contrôle de gestion et du conseil en entreprise. Il constitue la voie d'accès universitaire à l'expertise comptable et au commissariat aux comptes. Il confère à ses titulaires, sur la base d’un arrêté ministériel, la dispense de cinq des sept unités d’enseignement du Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG), diplôme indispensable pour devenir expert-comptable.

Savoir-faire et compétences

Les enseignements dispensés au sein de l’établissement et les expériences en milieu professionnel ont pour objectif général l’acquisition de savoirs, qui doivent permettre au diplômé d’assurer la coordination de toutes les phases caractéristiques du pilotage en matière de gestion comptable et financière au sein des organisations. Aussi, le diplômé doit notamment maîtriser les domaines suivants :

  • L’environnement économique, juridique et comptable de l’entreprise
  • Le traitement informatisé des données
  • L’analyse décisionnelle et le pilotage des organisations dans les domaines juridiques, comptables et financiers
  • Le contrôle des risques
  • La mise en œuvre d’un projet intégrant l’implantation d’un système de pilotage financier informatisé
  • La problématique du management des systèmes d’information dans une organisation

 

Dans tous ces domaines, le diplômé doit :

  • Collecter l’information, la sélectionner, l’analyser et en tirer les implications
  • Concevoir, mettre en place et améliorer le système d’information comptable et financière
  • Utiliser les systèmes automatisés du traitement de l’information
  • Diagnostiquer les besoins
  • Négocier avec les tiers
  • Décider et proposer des actions
  • Assurer le suivi et le contrôle des actions mises en œuvre
  • Faire preuve d’esprit critique et de proactivité dans les choix à faire en matières managériales, organisationnelles, humaines et technologiques

 

Le master CCA de l’Université Bretagne Sud est membre de l’association nationale des Masters CCA, garante de la visibilité et de la qualité de la formation.

Contenu de la formation

Le master CCA est organisé en deux années.

La première année est commune avec le master Contrôle de Gestion et Audit Organisationnel. Elle permet aux étudiants d’acquérir des bases solides dans les domaines de la comptabilité, de la finance, de la fiscalité et du contrôle de gestion. La seconde année, très axée sur la professionnalisation, permet de former les étudiants aux métiers de l’expertise-comptable et de l’audit, mais aussi aux métiers des directions comptables et financières.

Le programme du master CCA correspond à celui du Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG), puisque le master CCA confère à ses titulaires, sur la base d’un arrêté ministériel, la dispense de cinq des sept unités d’enseignement du DSCG.

Les disciplines « cœur de métier », comme la comptabilité financière, l’audit, le droit des sociétés, le droit fiscal et le droit social, représentent une part importante des enseignements. Cependant, des disciplines plus généralistes, comme la stratégie, la gestion des ressources humaines, les choix de financement, la conception d’outils de gestion, la gestion de patrimoine, etc. font également partie des enseignements. Ces enseignements sont d’autant plus importants que l’expert-comptable, en tant qu’interlocuteur privilégié du chef d’entreprise, doit être capable de le conseiller dans divers domaines de la gestion. Enfin, pour accompagner les futurs diplômés aux évolutions des métiers de l’expertise comptable et de l’audit, des enseignements sont dispensés dans le domaine de la communication, des technologies de l’information ou encore de l’ouverture sur l’international.

Le programme du master prévoit la réalisation d’un stage en première et deuxième années. L’un des deux stages doit se dérouler en cabinet d’expertise comptable et/ou de commissariat aux comptes. Le stage de première année, d’une durée de 12 semaines, permet à l’étudiant de mettre en application les savoirs qu’il a acquis au cours de la première année de et de mieux connaître les métiers auxquels il se prépare. Le stage de deuxième année, d’une durée de 16 semaines, constitue pour beaucoup des étudiants une pré-embauche.

Le master a aussi pour objectif de rendre les étudiants opérationnels dans un environnement de travail anglophone. À la fin de la deuxième année du master, les étudiants doivent atteindre le niveau B2+ voire C1 du CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues). Aujourd’hui ce niveau est validé par le TOEIC (Test of English for International Communication).

Les étudiants, qui le souhaitent, peuvent passer la certification AMF. Cette dernière permet de vérifier le niveau de connaissances professionnelles des prestataires de services d’investissement. Elle permet aux étudiants du master CCA d’approfondir leurs connaissances sur les instruments financiers. La totalité de la préparation à la certification AMF est assurée en ligne par le Centre de Formation de la Profession Bancaire (CFPB) (cycle formation à distance de 4 mois) en parallèle des enseignements en présentiel.

Enfin, les étudiants, qui le souhaitent, peuvent également passer, pendant leur cursus, la certification professionnelle de l’Institut Français des Auditeurs et Contrôleurs Internes (IFACI).

 

Méthodes pédagogiques utilisées

Les enseignements sont dispensés sous la forme de cours magistraux et de travaux dirigés (groupes de 32 étudiants maximum). Des stages, des projets tuteurés, des conférences « métiers » animées par des professionnels et le projet ERASMUS+ International Learning Platform for Accountancy (ILPA) complètent ces enseignements.

La collaboration avec le milieu professionnel est multiple :

  • Pédagogie active basée sur des projets (création d’entreprise, mise en place d’outils de gestion dans les PME…), stages, travaux de groupe, études de cas
  • Enseignements dispensés par des professionnels (25%), ce qui permet aux étudiants de bien connaitre et comprendre leur futur environnement professionnel
  • Partenariats institutionnels solides

Les enseignements sont suivis en formation initiale. Cependant, certains étudiants, en reprise d’études, peuvent suivre le cursus initial tout en bénéficiant du régime de la formation continue.

Contrôle des connaissances

La formation permet l’obtention d’un diplôme d’Etat inscrit au RNCP sous réserve de satisfaire aux modalités d’évaluation des connaissances et compétences en contrôle continu et examen terminal.

Modalités de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue diplômante

Etablissement(s) partenaire(s)

Le master CCA fonctionne en collaboration étroite avec les instances professionnelles que sont, au niveau régional, le Conseil Régional de l’Ordre des Experts-Comptables (CROEC) et la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes (CRCC). Le CROEC et la CRCC soutiennent le master CCA via des actions spécifiques, comme l’organisation d’un stage-dating, l’animation de conférences, la diffusion d’offres d’emploi aux diplômés, …

LInstitut Français des Auditeurs et Contrôleurs Internes (IFACI) et l’association des Directeurs Financiers et des Contrôleurs de Gestion (DFCG) permettent aux étudiants de profiter de leur expertise et de leurs réseaux à travers des conférences, des partages d’offres d’emplois et de stages.

Le programme Projet ERASMUS+ intitulé International Learning Platform for Accountancy (ILPA) a pour objectif d’offrir aux étudiants un complément de formation en comptabilité internationale, par l’organisation d’une semaine de formation et conférences rassemblant environ 150 étudiants et 25 professeurs en provenance de 10 universités européennes, mais aussi par la mise en place d’une plateforme pédagogique accessible à l’ensemble des étudiants. Chaque année, une dizaine d’étudiants du master CCA de l’UBS y participent.

Programme

Organisation de la formation

Admission

Condition d'accès

Le master CCA a une capacité d’accueil limitée à 32 étudiants par année. L’admission est subordonnée à l’examen d’un dossier de candidature et à un entretien d’admission.
Une candidature peut être déposée pour une admission en première année ou en deuxième année de master, selon les conditions requises.

 

 

Pré-requis nécessaires

La première année du master CCA s’adresse à des étudiants titulaires d’une Licence (L3) ou justifiant de 180 ECTS dans un diplôme équivalent, comme le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG). L’admission suppose que les candidats justifient à leur entrée d’un socle minimal de connaissances dans les disciplines « cœur de métier » du niveau DCG.

Par ailleurs, la validation des acquis professionnels et de l’expérience (VAE) permet l’ouverture de la formation aux personnes issues du milieu professionnel.

 

La deuxième année du master CCA est ouverte de plein droit aux étudiants ayant validé la première année du master CCA de l’UBS. Ensuite, lorsqu’il reste des places disponibles, le master est ouvert en priorité à des candidats titulaires d’un master 1 CCA, ou des candidats ayant validé un niveau équivalent, soit 60 crédits européens, dans les champs du diplôme, c’est-à-dire essentiellement la comptabilité, la finance, le droit et l’économie. Ce prérequis s’impose compte tenu de la spécialité de la filière et de son adossement au Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG). Pour les étudiants, qui ne sont pas admis de plein droit, l’admission en deuxième année se fait sur dossier et sur entretien.

De même que pour la première année de master, la validation des acquis professionnels et de l’expérience (VAE) permet l’ouverture de la formation aux personnes issues du milieu professionnel.

International

Semestre à l'étranger

Possibilité de réaliser un semestre d’études à l’étranger durant la première année dans une université partenaire.

Débouchés et métiers visés

Métiers visés

Le master CCA conduit aux métiers de l’expertise comptable et de l’audit légal (commissariat aux comptes). C’est la seule voie universitaire complète et reconnue d’accès à ces métiers. Pour autant, ce ne sont pas les seuls débouchés auxquels le diplômé peut prétendre à l’issue de la formation. En effet, il peut notamment exercer les différentes fonctions suivantes :

  • Chef de mission en cabinet d’expertise comptable et commissariat aux comptes
  • Auditeur interne ou externe
  • Responsable des services comptables et financiers
  • Responsable de comptabilité des groupes (comptabilité anglo-saxonne, normes comptables internationales, consolidation, …)
  • Analyste financier dans les organisations (banques, assurances), les entreprises, mais également les collectivités publiques
  • Fiscaliste
  • Trésorier d’entreprise
  • Cadre bancaire
  • Chef de projet dans la mise en place d’un système de gestion intégrée
  • Contrôleur de gestion fonctionnel ou opérationnel
  • Enseignant/enseignant-chercheur (sur concours, poursuite d’études en doctorat)
  • Inspecteur des impôts (sur concours)
  • Mise en place d’un projet personnel (création d’entreprise)

Ces fonctions s’exercent en entreprise mais, également, dans d’autres structures, de différente taille, dans des secteurs d’activité diversifiés, en France ou à l’étranger.

Les candidats qui souhaitent s’inscrire en qualité d’expert-comptable stagiaire doivent être titulaires du Diplôme Supérieur de Comptabilité de de Gestion (DSCG). Toutefois, les titulaires d’au moins quatre des sept UE du DSCG peuvent débuter leur stage, sous la condition d’obtenir leur DSCG complet dans les deux ans. Les étudiants titulaires du master CCA sont dispensés de passer cinq des sept épreuves du DSCG. Ils peuvent donc s’inscrire comme expert-comptable stagiaire. Le master CCA permet également d’accéder aux épreuves du certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes.