Historique

L’UBS, l'une des plus jeunes universités françaisesSi l’UBS a été créée le 7 février 1995, elle s’est construite par l’ouverture progressive de ses instituts, facultés et école, qui a démarré dans les années 60.

1966 : 1ère délocalisation universitaire

Création de l'école de droit et de sciences économiques à Vannes.

1970 : Création de l'Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Vannes

1971 : Création de l'Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Lorient

1986 : la genèse d’une université audacieuse
Rennes I, Rennes II, Brest et Nantes, sont les 4 universités qui accueillent l'immense majorité des étudiants bretons dans les années 80. Sur le territoire de la Bretagne historique, il y a encore une place pour une université nouvelle. C'est du moins l'idée que lancent le Quimperlois Louis Le Pensec, le Lorientais Jean-Yves Le Drian et l'Hennebontais Jean Giovanelli, trois députés de Bretagne-Sud, le 15 décembre 1986.

 

1987 : l'idée est lancée...
Les trois élus estiment que « si Lorient, si Vannes, si le Morbihan veulent prendre en mains leur développement (1987-2000), ils ne peuvent faire l'impasse sur la création d'une université. ». Le député hennebontais poursuit : « Un premier cycle universitaire, certes, il faut commencer par là. Mais croire que des villes comme Vannes et Lorient pourraient demain constituer des zones de pointe technologique sans laboratoires de recherche serait une lourde erreur. Oublier cela conduirait inévitablement à faire du Morbihan un département de deuxième zone. »


L'idée est lancée. Il va falloir 9 ans pour qu'elle devienne réalité.


1990 : l’Université prend forme
En mai 1990, le plan Université 2000 prend en compte le projet de quatrième université bretonne. Lionel Jospin, ministre de l'Éducation nationale, et son conseiller spécial Claude Allègre sont pour, ce qui n'est pas le cas de la haute administration et encore moins du Ministère des Finances.


1994 : l'annonce officielle
Le 4 février 1994, le Premier ministre Édouard Balladur est en voyage officiel en Bretagne. C'est la grande crise de la pêche. Ce jour-là, les pêcheurs en colère manifestent dans les rues de Rennes. Il y a 77 blessés. Le Parlement de Bretagne, qui abrite la Cour d’appel de Rennes,  flambe dans la nuit.
On en oublierait presque la déclaration que le Premier ministre a faite devant le conseil régional et qui scelle l'avenir de l'UBS : « Je connais votre demande de création d'une quatrième université en Bretagne. Cette demande sera satisfaite. L'Université de Bretagne-Sud se développera à partir des sites de Vannes et de Lorient. L'objectif est qu'elle puisse, si possible, être progressivement constituée à partir de la rentrée 1995, et qu'au plus tard elle ouvre ses portes à la rentrée de 1996. »


1995 : la création de l’UBS
Le 7 février, un décret crée officiellement l'Université de Bretagne-Sud. Un administrateur provisoire est nommé : Maurice Liévremont, directeur adjoint de ENS Cachan.

 

2007 : Ouverture de l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Bretagne Sud

 


Faits marquants

  • L’Université est, en France, la première en 2013, à proposer un Master RH à temps partagé.
  • L'audace fut la thématique du 20e anniversaire de l'Université Bretagne Sud et témoignait de l'esprit créatif et audacieux des membres de la communauté universitaire.
  • L’Université Bretagne Sud est la première à proposer en 2013 une formation d’ingénieurs en Cyberdéfense en apprentissage, puis à ouvrir en  2015, le Cyber Security Center, le premier centre  en France dédié à la formation, l’entrainement et la recherche en gestion de crise cybernétique sur son Campus à Vannes. Il s’adresse aux étudiants et entreprises. L'Université est aujourd'hui considérée comme le chef de file en matière de cyberdéfense.