Laboratoire Heritages Constructions dans le Texte et l'Image (HCTI)

Laboratoire Héritages et Constructions dans le Texte et l’Image

Le laboratoire Héritages et Constructions dans le Texte et l’Image (HCTI), regroupé avec le laboratoire HCTI-Brest de l'Université de Brest depuis 2008, est un laboratoire pluridisciplinaire en langues, lettres et sciences humaines. HCTI, site de l'UBS, comprend : 8 enseignants-chercheurs et 4 doctorants. Son projet scientifique se définit suivant trois grands domaines :

  • Linguistique : lexicographie et langues de spécialité et didactique du FLE
  • Littératures : française et étrangère
  • Civilisation étrangère : anglophone et hispanophone


L'équipe d'HCTI de l'UBS

 

Thématiques de recherche

Tous les cinq ans, le laboratoire HCTI consacre ses recherches à un thème fédérateur nouveau qui s'inscrit dans la continuité des travaux menés par ses membres. Après la thématique « des dynamiques du changement » (2008-2011) et des « rapports de force » (2012-2016) c’est la notion de « lignes de force » qui constitue la thématique du contrat quinquennal en cours (2017-2022).
La recherche de HCTI s'articule à Lorient autour de trois axes principaux qui déclinent la notion de lignes de force suivant les spécialités des chercheurs.

Axe 1 : Espaces

Les lignes de force peuvent tout d’abord correspondre à une représentation spatiale. Elles s’inscrivent dans l’espace, contribuent à le définir, à le structurer et à ouvrir sur de nouvelles perspectives.
Cet axe se décline suivant trois points : « discours de l’environnement », « espaces maritimes » et « appartenances ». L’équipe de l’UBS s’intéresse particulièrement à la notion d’appartenance qui sera envisagée comme un élément constitutif essentiel de l’individu mais aussi de la nation. Portées d'une part par le groupe « Amériques », qui collabore aux activités du GIS Institut des Amériques, les investigations concerneront les espaces et la mobilité ou la sédentarité des populations, l’importance des frontières géographiques (nationalismes, régionalismes, communautarismes), les frontières identitaires, représentation des territoires et de l’Autre, les liens, rencontres et échanges ou rejets au sein de ces espaces ou entre espaces.

Axe 2 : Normes

En iconologie comme dans les autres domaines, la ligne de force est difficilement dissociable de la norme, qui sert le plus souvent de référence, d’arrière-plan théorique à partir duquel peuvent se mesurer les transgressions, s’étalonner les originalités, s’évaluer les créations. Cet axe s’articule autour de 2 approches : « sources, références et topos » et « l’art au-delà des normes »
Dans le cadre de la première approche «sources, références et topos », l ’axe lorientais de l’équipe poursuivra ses travaux sur l’intertextualité biblique menés dans le contrat quinquennal précédent, ce qui permettra de s’interroger sur le prolongement, le dépassement, le détournement ou le renversement de la norme biblique originelle en littérature ou dans l’art.

Axe 3 : Croisements

Enfin, les lignes de force impliquent aussi bien souvent des croisements, des points de contact qui seront examinés sur le plan médiatique d’un point de vue écranique d’une part, linguistique d’autre part, suivant les axes : « médias et discours de l’écran » et « carrefours linguistiques ».  L’équipe de l’UBS concentrera ses travaux sur les « carrefours linguistiques » qui permettront de poser plusieurs questions connexes, quoique distinctes : les liens entre texte, contexte et discours sociaux s’inscrivent de plus en plus dans une logique d’inter-discursivité qui sera examinée dans ses processus d’hybridation, de variations écrites et orales, de pratiques mixtes de signification (texte, image, langage) ; les constructions et frontières identitaires révélées par le langage seront examinées à partir de corpus sur l’identité, la nation afin de dégager des prototypes sémantiques, des collocations à l’intérieur de différentes communautés de discours.

Rayonnement scientifique

Le laboratoire constitue un espace de réflexion, d'échanges et d'innovation. Ses activités scientifiques s'élaborent à partir de manifestations diverses, des séminaires, des journées d'étude, des colloques, des conférences ; la publication de monographies, d'ouvrages collectifs, d'articles, en France et à l'étranger.

International

HCTI s'est donné pour objectif de développer sa réflexion scientifique avec des partenaires internationaux. Les échanges avec des chercheurs étrangers favorisent la dynamique du groupe ainsi qu'un encadrement plus critique des jeunes chercheurs (masters et doctorants). L'équipe entretient des contacts privilégiés avec l'Espagne, l'Angleterre, le Canada, les Etats-Unis, le Mexique, l'Irlande, la Roumanie, l'Italie, la République Tchèque, la Pologne, Singapour.

Partenariat - Valorisation

Encadrement et formation des jeunes chercheurs en master (Master Recherche en Littératures et Langages - anglais, espagnol, lettres modernes) et en doctorat (Ecole Doctorale ALL) ; insertion des étudiants de master et des doctorants dans les axes de recherche du laboratoire ; co-tutelles de thèse de doctorat.

 

La mutualisation de séminaires entre étudiants de Master Recherche et Master Formation aux Métiers de l'Enseignement peut permettre aux jeunes chercheurs d'avoir en même temps une préparation aux concours de l'enseignement.


Collaboration avec l'Université de Brest (HCTI-site de Brest), l'UFR Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales de l'UBS, l'Ecole Doctorale ALL (Arts, Lettres, Langues) de l'Université Bretagne-Loire - l'Université de Brest (UBO), Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne (MSHB), le GIS Institut des Amériques (IDA),  et l'Université Bretagne-Loire.
Partenariat avec les Presses Universitaires de Rennes .
Préparation aux carrières académiques, universitaires, de la culture et du patrimoine, de la traduction.