Master Gestion de Projets Régionaux et Européens (GPRE)

  • Master
  • Faculté Lettres, Langues, Sciences Humaines & Sociales
  • BAC +5

Présentation

Objectifs

L’objectif de la formation est de former des professionnels compétents

  • Dans deux langues étrangères (anglais et allemand) avec un projet d’ouvrir l’espagnol au cours du quinquennal
  • Le montage et la gestion de projets européens et régionaux

Savoir-faire et compétences

  • Maîtriser deux, voire trois langues étrangères au niveau C1 du Cadre européen commun de référence (pour les étudiants français : allemand et anglais ; pour les étudiants allemands : français et anglais ; pour les étudiants tchèques : anglais, allemand et français). En outre, les étudiants français et allemands acquerront des notions de base en tchèque
  • Connaître la gestion de projets (montage – élaboration – conduite – gestion de projets)
  • Analyser et gérer des rapports interculturels
  • Maîtriser des enjeux de développement durable dans le contexte du développement régional au sein de l’Union européenne

Contenu de la formation

Les étudiants se rendent en Allemagne, puis en République Tchèque, avant de réaliser un stage long.

La place accordée au stage et au mémoire est similaire :  30 crédits ECTS (en M2).

Modalités de formation

  • Formation initiale
  • Formation continue diplômante

Admission

Condition d'accès

Avec la loi n° 2016-1828 du 23 décembre 2016, le master est désormais un cursus de 4 semestres, sans sélection intermédiaire conduisant au diplôme national de master. La loi introduit un recrutement des étudiants à l'entrée en master (sur dossier ou concours), avec une poursuite d'étude en master garantie pour tout titulaire du diplôme national de licence.

 

 Capacité d'accueil

Date d'ouverture

 Date de clôture

24

04/02

15/05

La première année est ouverte aux étudiants titulaires d’une Licence  mention « Langues étrangères appliquées» ou « LLCER Anglais » ou LLCER Allemand » ou « Histoire » ou « Sciences politiques » ou « économie-gestion » ou « droit ».


L’admission en première année se fait sur dossier et sur entretien de motivation.


1. Prérequis dans chacun des domaines suivants :

  • Compétences en langues : niveau B2 en anglais et en allemand ; niveau B2 en français pour les étudiants non-francophones


2. Modalités d’examen des candidatures
Le recrutement en M1 GPRE repose sur l’étude du dossier du.de la candidat.e et des entretiens téléphoniques éventuels.


Les candidatures sont examinées à partir des critères suivants :

  • Résultats universitaires : résultats d'ensemble et résultats obtenus dans les disciplines fondamentales du master GPRE
  • Compétences en langues (B2 dans les deux langues étrangères)
  • Motivation personnelle : connaissance de la formation, cohérence du choix par rapport au parcours de licence et aux expériences du.de la candidat.e
  • Projet professionnel : adéquation du projet avec le contenu de la formation


Pour candidater, vous devez déposer un dossier dématérialisé sur la plateforme e-candidature.
Le comité de recrutement est composé de Mariannick Guennec, François Martinez, David Lansley, Hania Renaudie, Jörg Ulbert et Christian Quotschalla.


Le dossier de candidature est constitué des pièces ci-après énoncées :

  • Un dossier détaillé du cursus suivi par le candidat permettant notamment d’apprécier les objectifs et compétences visées par la formation antérieure
  • Les diplômes, certificats, relevés de notes permettant d’apprécier la nature et le niveau des études suivies
  • Une lettre de motivation exposant le projet professionnel
  • Un curriculum vitae
  • Une photo d’identité
  • La copie de la carte nationale d’identité
  • L’avis du directeur ou du responsable d’études du dernier établissement fréquenté
  • Les attestations de stage ou d’emploi le cas échéant

Débouchés et métiers visés

Métiers visés

Le titulaire de ce diplôme peut exercer dans la fonction publique territoriale (concours de catégorie A) :

  • Chef de projet relations transfrontalières, européennes et internationales
  • Conseiller, animateur, coordonnateur en projets transfrontaliers, européens et internationaux
  • Responsable des affaires transfrontalières, européennes et internationales
  • Chef de projet, chargé de mission coopération territoriale européenne, coopération décentralisée.

Il peut également travailler comme coordinateur des relations internationales dans une entreprise, une administration, une structure communautaire (poste d’administrateur ou d’administrateur adjoint dans une institution européenne).